Co-création du Nouveau Monde

Cela fait plusieurs années que je chemine vers le Nouveau Monde. Nous sommes de plus en plus nombreux à en parler. Mais peut-on réellement créer notre réalité ? A en croire Nassim Haramein, l’Enstein des temps actuels selon certains, il ne fait aucun doute que nous créons notre réalité à chaque seconde. Il est celui qui a fait le lien entre la physique gravitationnelle dont nous connaissons les contraintes, et la physique quantique, qui elle, ne connaît pas les mêmes lois. C’est comme deux briques élémentaires qui s’assembleraient. Nous vivons une réalité soumise à des lois physiques, alors que tout l’univers, à la fois au niveau atomique et cosmique, vit une autre réalité… Depuis plusieurs décennies, les chercheurs tentent de découvrir comment s’articule le passage d’un monde à l’autre. Et ce cher Nassim Haramein, a réussi cette alchimie mathématique. Les conséquences sont infinies finalement… Tout serait donc possible ? L’espace-temps ne serait qu’une forme d’expérience holographique pouvant matérialiser un ensemble de possibles infinis. Nous serions donc tous des centres de l’Univers, aux confins difficilement imaginables.

En physique quantique, les photons ont des particularités incroyables. Ils mutent en résonance à distance. Rien ne se touche jamais, l’espace « vide » est une énergie infinie… Une fractale en mouvement dansant telle la fleur de vie.

Mais alors donc, quels liens avec le Nouveau Monde ? Ils sont si nombreux…

Si l’instant présent est une immense usine de création du « suivant », et que chaque vibration résonne jusqu’aux parties les plus lointaines de l’univers, alors nous pouvons imaginer un avenir absolument incroyable.

Il est certain qu’avec les lois de physique conventionnelle, et tous les constats de toutes les sciences basées sur l’observation, l’humanité n’est que vouée à s’effondrer. Tout le visible se meurt. Les forêts primaires, les sols, les cieux et les océans. Les entrailles de Terre Mère sont vidées de ses fluides pour servir nos besoins immenses d’accomplissement. Socialement également, la corde se tend à tout rompre.

Et c’est sur les bases de la physique du visible que nous avons déployé  notre Progrès. Et c’est là que le bât blesse. Alors que toute une énergie libre et infinie au niveau quantique est abondante en permanence, nous utilisons les ressources limitées de la magnifique énergie densifiée de la Terre. On pourrait dire que c’est dommage, car ça l’est. Mais c’était peut-être l’étape nécessaire pour découvrir certains mystères de l’univers qui nous ouvre de nouvelles voies d’exploration du Progrès. Toutes les utopies deviennent-elles possibles ?

Lorsque nous parlons d’Alchimie, nous voyons cela comme une science ésotérique qui transformerait le plomb en or. Mais si l’on s’arrête une seconde et que l’on regarde comment nous avons transformé le monde naturel, n’avons nous pas transformé des métaux et minéraux en Iphone, en avion, en nanotechnologie… L’alchimie qui nous a mené ici et maintenant s’est faite avec l’esprit de notre temps. (Oui parce-que nous ne sommes pas la première civilisation évoluée de la Terre !).

L’esprit. Oui, c’est donc l’esprit qui agit sur la matière. Et non l’inverse.

Si nos esprits se joignaient à l’unisson pour créer une nouvelle réalité, lumineuse, rayonnante et heureuse, serions-nous capables de la réaliser ? Ou bien, voyons la question de l’autre côté. Si nous n’avons aucun espoir de survie dans l’épuisement des ressources exponentiel, a-t-on un autre choix que de tenter l’impossible ?

 » Lorsque l’on rêve seul, ce n’est qu’un rêve.

Lorque nous rêvons ensemble, c’est le commencement de la réalité ».

Don Elder Camara.

 

Car même si nous sommes chacun les cœurs de l’univers, c’est ensemble que nous créons une nouvelle réalité pour tous. Nous sommes les co-créateurs interdépendants du monde de demain. Et personnellement, je choisis de le voir radieux, surprenant, exaltant, enthousiasmant, abondant. Je choisis de voir tout ce qui est merveilleux et magnifique en ce monde, car déjà, juste le fait d’être vivant est un miracle. Quelle alchimie ! Des lianes d’ADN (qui sont des photons aussi!) qui s’entrelacent pour créer l’infini possible du vivant, de la tique à l’éléphant, du ver de terre à l’homme… Chaque microbe aussi en soi, est l’une des expressions de la toile de l’ADN. Et cette technologie là, surpasse infiniment nos créations grossières. Alors faisons confiance au vivant, faisons confiance à notre Esprit, faisons confiance à nos cœurs, pour devenir les co-créateurs de nos rêves !

Mon Nouveau Monde, lorsque je le rêve, est un monde où la peur de perdre ou de manquer n’est plus le moteur de nos actes, mais notre élan divin – enthousiaste, spontané et créatif.

Car si chacun d’entre nous fait fait les choses qui nous mettent en joie, j’ai la conviction que les activités du monde seraient alors bien différentes. Nous courions moins vite, serions plus solidaires et la recherche ne serait pas barricadée dans le profit. Nous avons tous tellement de talents à exprimer, tant de dons particuliers. Si l’on fait confiance à la richesse de chacun et que chacun peut choisir à quoi œuvrer sans peur de manquer d’argent, je suis absolument certaine que l’immense majorité des gens ne passerait pas leur journée devant la télé à manger des chips. L’homme aime créer, il n’a pas le choix, c’est sa Nature. Il observe, imagine, expérimente, façonne… Avec l’évolution de la vie et de ses intérêts propres, il évolue et change d’activités. Avec fluidité, suivant l’intérêt de l’esprit.

J’ai donc une foi profonde dans le fait qu’un Nouveau Monde est possible. Et l’écrire est une autre densification de cette énergie. Qui participe peut-être aussi à son avènement.

Si je rêve le nouveau monde sans limite… Jusqu’où puis-je aller ?

Imaginons que nous développions des capacités quantiques… Que nous soyons capables d’une télépathie plus complète, nous n’aurions plus besoin de tant d’outils de télécommunication qui nous vole un espace temps considérable derrière nos machines, charger-décharger. Les entreprises se tourneraient alors naturellement vers d’autres types de production. Des outils basées sur l’énergie libre,… du télétransport. Nous passerions beaucoup de temps à jardiner, à créer du lien, à rêver de nouvelles idées puis à les expérimenter. Nous pourrions manger par plaisir et non par besoin puisque nous maîtriserions l’alimentation par biophotons. Comme personne n’aurait du coup peur de manquer de rien, toutes nos habitudes basées sur la peur disparaitraient…

Tout cela est bien sûr une vision très focalisée de la réalité. Parce-que nous sommes des êtres humains conditionnés, et qu’avant de pouvoir créer cette nouvelle réalité, il nous faut déjà tous nous reconnecter à notre cœur. Au Cœur du Monde. Car pour pouvoir créer ce monde, c’est tous nos liens également qui doivent muter.

Dans mon nouveau monde, tout est différent dans les relations humaines. Déjà car il n’y a plus de relations de pouvoir, et donc tout est collaboration sans subordination. On crée ensemble, par affinité. On passe du temps avec des gens qu’on aime, et du coup, on crée dans la joie et l’enthousiasme. Les relations de couple également sont différentes. Déjà, parce-qu’on ne vivra pas chacun dans sa bulle, isolé de l’extérieur. Un fonctionnement plus collaboratif dans l’organisation de la vie quotidienne apporterait de la souplesse dans les couples. Chaque individu prendrait la responsabilité de son bonheur, et n’attendrait pas que l’autre lui donne son bonheur. Du coup, on n’aurait rien à perdre, et l’on nourrirait le lien avec le cœur. Et si un jour, la relation n’est plus créative, alors on communiquerait en conscience et nous ne serions plus apeurés à l’idée de perdre quoi que ce soit.

Cette vision n’est pas que naïve. Je sais qu’aujourd’hui, il règne un déséquilibre majeur dans les énergies du masculin et du féminin, et qu’on imagine qu’un monde où tout le monde est libre serait chaotique. Je ne crois pas. Chacun aspire au bonheur, et nous prenons naturellement inspiration des heureux qui nous entourent. Si dans notre monde où chacun est enfermé dans des rôles qui l’oppressent, il cherche mille moyen de libérer les tensions accumulées, créant de la violences et des dérives, l’humain conscient de demain se sentira juste complet d’être là, et ne nourrira plus cette énergie destructrice. Au contraire, chacun se sentira utile juste par sa simple présence.

Entre un monde A et un monde B, effectivement, il y a une transition à opérer. Et je sens que nous sommes en plein dedans. Le Sommet de la Conscience actuellement rassemble des dizaines de milliers de personnes, de nombreux youtubers parlent du Nouveau Monde, les scientifiques du monde s’accordent sur les infinis possibles, de plus en plus de laboratoires indépendants explorent la Conscience. Les religions du Monde s’accordent sur le UN…

Alors soyons une bougie qui s’allume dans cette toile de co-création, et faisons confiance à la puissance de la Lumière pour éclairer nos temps obscurs.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s