Familles d’ames… Liens du cœur.

Depuis fin décembre, et depuis donc ma libération intérieure, tout s’accélère… tout s’éclaire.

Si je me relie au cœur, et que je lâche les peurs, les messages de l’âme me traversent en flux continu. Tout est évidence, tout prend sens. Cette connexion en début de cycle avec nos familles d’âmes, suivie d’une longue période d’intégration et de libération des blessures passées. Cette guérison était en réalité une initiation sacrée. Avec pour seul objectif de nous inviter  ici et maintenant à incarner notre pleine essence. De voir nos masques et de nous en libérer, pour ne garder que la voix de notre cœur. Pour laisser nos élans se manifester sans jugements.

Univers interconnecté de liens sacrés, qui dépassent notre simple pensée. Si l’on s’accroche à la raison pour trouver notre horizon, on se noit dans la matière grise. Mais, ouvrant notre cœur, il libère les couleurs. Alchimie vibratoire subtile qui se matérialise. Au dedans d’abord, puis tout se synchronise au dehors. Le trésor tant cherché. Celui que l’on sentait sans oser y croire.

On cherche souvent à se réinventer dans la nouveauté. Mais je sens aujourd’hui avec tant de clarté qu’il est juste grand temps de nous reconnecter. Ces yeux que jamais nous n’avons pu oublier, ces âmes miroirs qui sont sœurs.

L’amour est un grand défi humain qui nous a longtemps noyé dans la dualité de la matière. Mais ça y est, nous sommes prêts. Prêts à transcender, à unifier. À comprendre nos pactes d’âmes et à nous élever. Ensemble… avec qui ? Vous le savez. Chacun au fond de lui sait. Si vous ne les avez jamais oubliés, c’est qu’ils sont vos piliers. Et qu’en entrant en résonance, nos énergies se multiplient et l’abondance peut se manifester sur tous les plans.

Nous sommes invités à ne plus laisser mourir les souvenirs, et à agir en conscience pour faire vivre ces liens. La question ne doit pas être binaire. « Dois-je vivre ou ne pas vivre avec cette personne? », «dois-je rester ou me séparer ?». Nous limitons nos interactions à une approche d’animal intelligent. Et nous avons bien plus de liens qu’un…

Est venu le temps d’accueillir la toile de nos âmes, de tisser notre œuvre. De réunir tous ceux qui sont dans nos cœurs. De recréer ces liens sans attente ni projection, simplement dans le flux de l’instant. Expérimenter de nouvelles voies de co-création, sans limite mentale. Et, sur ce chemin d’exploration, il y a bien sûr des épreuves. Les épreuves de la tentation. Nous sommes incarnés et tout se vit dans le corps. Comment faire vivre les vibrations sacrées sans les étouffer ou les noyer. Chaque lien trouvera son propre écho. Mais ce qui me vient, à moi en ces instants, c’est nous laisser traverser dans nos corps physiques, mais ne pas se limiter à eux. En terme plus clair, pour nos âmes-sœurs de sexe opposé, je sens qu’il faut prendre de la hauteur. Vivre dans le corps les réunions d’âmes avec une distance sacrée qui permet de relier les cœurs en profondeur. Il est plus aisé de se connecter à nos âmes sœurs de la même polarité, car notre animalité n’ouvre pas d’ambiguïté.

Je crois qu’il existe des âmes-soeurs, des âmes jumelles. Et que la densité des liens est plus ou moins forte mais tous sont nécessaires. Je ne sais pas encore ce que nous avons à créer mais je sens que tout sera révéler si nous décidons d’ouvrir les portes.

Si nous avons choisi nos familles de sang, c’est que nous avons des pactes d’âmes ensemble. Que par notre interaction nous nous élevons mutuellement. En ce sens, notre famille de sang fait partie de notre famille d’âmes, et c’est parfois très difficile de guérir les blessures de notre lignée. Et c’est pourtant bien là notre élan profond. Sans lequel nous ne nous sentons jamais pleinement complet. Si nous avons choisi nos parents, c’est que ça a un sens. S’extraire des rôles. Et ressentir les liens subtils qui nous lient.

Et puis il y a notre famille d’âmes. Nos amours, nos anges gardiens. Ceux qui ont bâti notre cathédrale intérieure. Avec eux aussi, nous avons un pacte d’âme. Avec certaines, notre pacte a été accompli, et le lien est mais n’a plus forcément besoin d’être nourri. Pour d’autres, les liens sont encore vibrants. Et  nous sommes inviter à entrer en résonance.

Cette vibration du cœur n’est pas un leurre. Elle est au plus profond de chacun la Vie. Pourquoi sommes-nous ici ? Voilà cette fameuse question que nous nous posons tous, à tant de reprise dans nos vies. Si nous ne regardons que ce que nous pouvons percevoir, nous nous perdons dans la dualité encore. Qu’est-ce qui est Bien, qu’est-ce qui est Mal ? Qu’est-ce qui est Ombre, qu’est-ce qui est Lumière ?

Nos liens sacrés se teintent parfois d’ombre, et ce n’est pas Mal. Au contraire, c’est l’invitation divine à faire entrer la Lumière. Nos destins ne sont pas scellés. Oh oui, nous sommes bien libres. Libres de vivre ou de ne pas vivre ce que la vie nous propose.

Plus nous rentrons dans la danse cosmique, plus l’univers nous répond. Toujours plus rapidement. Si nous refusons, c’est ok aussi. Et tout est cycle. La vie ne cessera jamais de nous proposer d’accomplir ce que nos âmes cherchent à transcender.

C’est terrible ou magnifique. Si nous élevons encore notre conscience, c’EST simplement. En co-création perpétuelle.

La physique, le quantique et la mystique s’unissent. Nous vivons une période extra-ordinaire.  Et nous l’avons choisi. Soit nous regardons l’obscurité avec pitié, soit nous faisons rayonner la lumière et créons des ponts.

Moi je me suis connectée à ma famille d’âmes il y a presque 9 ans dans un parcours initiatique entre l’absurde et la grâce. J’ai coupé mes ailes pour m’ancrer dans la Terre. Mon jumeau a-il coupé ses racines ? Le temps de l’intégration est venu. Racines sacrées et ailes cosmiques sont nos alliées pour créer notre réalité.

Chacun d’entre nous est relié des entrailles de la Terre au Cosmos.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s